Révisions et relaxation : tout un programme !

revisions-calendar

Les beaux jours annoncent toujours une période intense de révisions pour les lycéens et les étudiants en vue des examens.

Or l’anticipation des épreuves peut provoquer un stress délétère aux capacités de mémorisation et de concentration, qualités nécessaires pour finaliser un apprentissage sur lequel les jeunes seront interrogés.

S’occuper du stress devrait donc faire partie intégrante du plan des révisions, mais comment y parvenir quand ce n’est pas une « matière » enseignée ?

Respirer avant tout !

La respiration tout d’abord peut devenir un précieux allié. Bien respirer est essentiel pour le bon fonctionnement de notre cerveau. Celui-ci absorbe en effet 20% de notre consommation totale d’oxygène. Il faut donc veiller à l’alimenter efficacement si l’on veut que notre cerveau fonctionne au mieux !

Pour exemple : en sophrologie nous proposons de pratiquer la respiration abdominale. Le ventre se gonfle comme un ballon sur l’inspiration et se dégonfle jusqu’à devenir comme une « crêpe » sur l’expiration. Celle-ci dure plus longtemps que l’inspiration.
C’est un excellent moyen d’amplifier spontanément sa respiration tout en attirant son attention sur son fonctionnement. Cette respiration permet également de réguler le rythme cardiaque et de l’apaiser en agissant sur le système nerveux parasympathique (le « frein » du corps).

D’autre part, apprendre des techniques telles que se concentrer sur le mouvement de sa respiration entraîne à ne plus être perturbé par des éléments extérieurs ou des pensées parasites…

On peut même respirer en réalisant des comptages comme dans la technique dite de cohérence cardiaque, afin de détourner l’esprit de ses anxiétés. Il s’agit d’inspirer sur 5 secondes et d’expirer sur 5 secondes, à un rythme de 6 respirations par minute, ceci pendant 5 minutes, à  reproduire 3 fois dans sa journée. Une habitude à prendre !

Revenir au corps pour détendre l’esprit 

Poursuivre une activité sportive est idéal pour permettre de faire de vraies pauses, mais tout le monde n’a pas forcément une âme de sportif ! Aussi, les exercices dits dynamiques de la sophrologie sont-ils une vraie soupape de sécurité pour extérioriser les émotions et les  tensions.

De nombreuses techniques d’évacuation de ces tensions corporelles et mentales sont accessibles à toute personne avec un apprentissage progressif et rapide !

Pour découvrir également en quoi consiste la visualisation des vainqueurs et quels sont les incontournables du succès, c’est sur le site Priorité Santé Mutualiste…

Un peu de matière grise s’il vous plaît !

revision_SamuelWor_2482133b

Au cours d’une journée, un flux permanent de stimuli et d’informations déclenche le renforcement des connexions entre les neurones du cerveau, a fortiori en période d’apprentissage intense.

Et pour favoriser la mémorisation des données que l’on souhaite conserver, il est nécessaire de les consolider afin de les restituer au moment voulu.

Or les scientifiques de la Bar-Ilan University* (Tel Aviv) nous apportent un éclairage sur la « fabrication » du souvenir.

Effectivement, les traces mnésiques occasionnées par un apprentissage restent fragiles. Il est donc nécessaire de les stabiliser par un processus appelé consolidation. Ce travail amène le cerveau à produire de nouvelles protéines qui vont renforcer puis consolider la mémorisation. Toutefois, un nouveau stimulus peut perturber ce processus indispensable, aussi le cerveau s’organise-t-il pour réduire le risque en favorisant une période de calme et de tranquillité, à savoir au cours du sommeil !

Non seulement, dormir sur un apprentissage favorise la mémoire à long terme, mais les chercheurs expliquent que le cerveau bloquerait la formation de nouveaux souvenirs au réveil pour sauvegarder la consolidation de ceux déjà existants…

Donc : pour bien mémoriser une information, il est conseillé de dormir dessus, or….une nouvelle étude confirme que  « Plus les jeunes se couchent tard le week-end, plus leur volume de matière grise est diminué »….Détails et conseils sur le site de Priorité Santé Mutualiste